Humisec
Numéro vert : 0800 32 140
Visu-Slide-show3.png Visu-Slide-show1_V3.jpg Visu-Slide-show2_V3.jpg
23/02/2017

Cave humide : à faire et à ne pas faire


Une cave est une pièce très pratique pour stocker tous les objets ou aliments dont vous n’avez pas un usage immédiat… à condition qu’ils y soient conservés dans de bonnes conditions. Êtes-vous sûr(e) que votre cave est saine et qu’elle ne présente pas de problèmes d’humidité ? Quels sont les bons réflexes à avoir en cas de cave humide ?

Comment savoir si votre cave est trop humide ?

Plusieurs indices simples révèlent des problèmes d’humidité dans la cave :

  • une odeur persistante de moisissure ou de renfermé ;
  • des taches d’humidité ou auréoles, des traces de salpêtre ou la présence de petits champignons sur les murs ;
  • la dégradation du revêtement mural (briques, plâtre, pierres,…) ;
  • des infiltrations d’eau, particulièrement après de fortes pluies ;
  • vos papiers, cartons, bois… sont imbibés d’eau et pourrissent.

Cave humide, que NE faut-il PAS faire ?

Si ce rapide examen confirme un problème d’humidité dans votre cave, évitez les solutions de « bricolage » qui n’apportent aucune amélioration significative, mais risquent même d’aggraver la situation, comme :

  • l’installation d’un déshumidificateur ;
  • l’application d’une peinture étanche ;
  • le calfeutrage des ouvertures (soupirail,…).

Toutes ces solutions s’attaquent aux symptômes et non aux causes de l’humidité.

Cave humide, que faut-il faire ?

Pour traiter le problème à la racine, il est indispensable d’identifier l’origine de l’humidité dans votre cave. Les causes les plus fréquentes sont :

  • un problème d’évacuation de l’eau de pluie ;
  • le terrain en pente qui crée une accumulation d’eau contre vos fondations ;
  • la présence d’une nappe phréatique qui exerce une pression hydrostatique sur les fondations de votre maison.

Dans tous les cas, l’intervention d’un expert est indispensable pour poser un diagnostic sérieux et proposer les solutions les plus adaptées selon votre situation :

  • drainage de cave pour évacuer l’eau qui cause les problèmes d’infiltration ;
  • pose d’une membrane étanche au bas des murs enterrés ;
  • aération de la cave par un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) ;
  • injection d’un gel hydrophobe destiné à empêcher les remontées capillaires dans les pièces de vie situées au-dessus de la cave ;
  • installation d’un cuvelage de cave destiné à empêcher la pression d’eau latérale.

Pour découvrir les causes de l’humidité dans votre cave et trouver la solution définitive à votre problème, contactez-nous : notre diagnostic est GRATUIT !

Demandez votre diagnostic gratuit